Brèves Glyndebourne contraint d’annuler sa tournée d’...
Brèves

Glyndebourne contraint d’annuler sa tournée d’automne en 2023

09/01/2023
© Glyndebourne Productions Ltd. Photo/ James Bellorini

Les conséquences des réductions de financement annoncées par l’Arts Council England en novembre dernier n’ont pas fini d’être dévoilées. Après l’English National Opera prié de quitter Londres – la maison lyrique n’est d’ailleurs toujours pas fixée sur son sort depuis son rejet du projet de déménagement –, le Festival de Glyndebourne annonce à son tour être en difficulté : les fonds accordés par l’organisme public britannique pour la période de 2023 à 2026 ont été réduits de moitié par rapport à ceux des trois années précédentes. Et les 800 000 livres sterling allouées ne permettront pas au festival d’opéra créé en 1934 de surmonter sans encombre cette période d’inflation. 

Après avoir envisagé plusieurs scénarios pour maintenir leur tournée automnale, tradition initiée en 1968 afin de faire découvrir les productions de la compagnie à un large public et de lancer de jeunes talents, la direction a finalement décidé d’annuler sa programmation hors les murs de l’édition 2023. « Les dernières décisions de l’Arts Council England sont dévastatrices pour de nombreuses institutions lyriques, qui font l’objet de coupes conséquentes. Cela risque d’ébranler l’écosystème déjà fragile dans lequel nous travaillons. Ces réductions ont été justifiées en partie par la volonté de réorienter les fonds publics pour la culture vers les régions. La décision de réduire de 50 % le financement de Glyndebourne paraît donc contradictoire, car elle a pour conséquence directe, inévitable et prévisible de rendre notre tournée financièrement infaisable », a réagi le directeur général du Festival, Richard Davidson-Houston. 

Le directeur artistique Stephen Langridge a, de son côté, regretté de ne pas pouvoir offrir à Liverpool, Canterbury, Norwich et Milton Keynes la programmation enthousiasmante qui avait été imaginée pour cette tournée : « Outre les représentations, nous avions prévu de proposer aux habitants de ces villes de faire de la musique avec [nous]. Des centaines d’enfants auraient chanté avec le Chœur de Glyndebourne, et nous aurions organisé des ateliers dans des maisons de retraite, ainsi que des récitals de musique de chambre dans des universités. »

Les organisateurs du festival réagissent néanmoins avec philosophie, et assurent qu’ils feront face à ces difficultés « avec créativité ». Particulièrement réputé pour ses productions d’opéras de Mozart, l’événement se tient chaque année de mai à août. En 2023, Glyndebourne maintiendra une activité automnale – mais sur les lieux du Festival. Et l’institution assure qu’elle continuera à honorer sa mission : « enrichir la vie du plus grand nombre de personnes possible grâce à l’opéra ».

ROXANE BORDE

Pour aller plus loin dans la lecture

Brèves Michele Spotti à l’Opéra de Marseille

Michele Spotti à l’Opéra de Marseille

Brèves Le foyer de l’Opéra de Montpellier, dancefloor à ses heures perdues 

Le foyer de l’Opéra de Montpellier, dancefloor à ses heures perdues 

Brèves L’Opéra et l’Orchestre du Capitole s’unissent 

L’Opéra et l’Orchestre du Capitole s’unissent