Actualités Montpellier réussit sa réouverture
Actualités

Montpellier réussit sa réouverture

21/05/2021

L’Opéra Orchestre National Montpellier, l’un des premiers à rouvrir ses portes aux spectateurs pour une représentation d’opéra en France, a offert un passionnant Werther à son public, hier soir, jeudi 20 mai, dans la salle de l’Opéra-Comédie.

Créée à Nancy, en 2018, la production de Bruno Ravella, reprise ici par José Dario Innella, est un modèle de goût et d’intelligence, dans sa manière de respecter la tradition sans jamais paraître poussiéreuse ni conventionnelle.

Un Werther avare d’éclat et de séduction, mais au rendez-vous des difficultés vocales (Mario Chang), un remarquable Albert (Jérôme Boutillier) et des seconds rôles valeureux laissent la vedette à un électrisant duo canadien.

Marie-Nicole Lemieux, d’abord, en débuts dans Charlotte, joue de sa formidable technique pour gagner en clarté de timbre et en hauteur de l’émission, au point de sonner comme une soprano (pas un instant, on n’entend le profond contralto de Mrs. Quickly dans Falstaff, le rôle qui l’a rendue célèbre dans le monde entier !). Du coup, son personnage rayonne de jeunesse et de féminité.

Jean-Marie Zeitouni, ensuite, à la tête d’un somptueux Orchestre National Montpellier Occitanie (disposé au parterre), fait émerger de saisissants échos wagnériens de la partition, avec une manière extraordinairement souple et sensuelle de caresser la musique, à laquelle il est impossible de résister.

La jauge réduite (35%) empêche les applaudissements de se transformer en tonnerre, mais l’enthousiasme est palpable.

Pour aller plus loin dans la lecture

Actualités C’est la fête de la musique !

C’est la fête de la musique !

Actualités Un château en Suède pour Francesco Corti

Un château en Suède pour Francesco Corti

Actualités Aurélie Dupont quitte l’Opéra de Paris

Aurélie Dupont quitte l’Opéra de Paris