1 DVD Orange Mountain Music 5011

Créé à Stuttgart, en 1984, Akhnaten est le troisième ouvrage lyrique de Philip Glass (né en 1937), après Einstein on the Beach et Satyagraha ; c’est, également, celui dont la narrativité paraît la moins cryptée, la plus proche d’un opéra conventionnel.

Pour cette production, créée à l’English National Opera, en 2016 (voir O. M. n° 116 p. 51 d’avril), filmée lors de sa reprise au Metropolitan Opera de New York, en 2019, Phelim McDermott n’a pas retrouvé la forte originalité de sa collaboration avec Julian Crouch pour Satyagraha, capté dans le même théâtre, en 2011, et récemment sorti en DVD chez le même éditeur (voir O. M. n° 175 p. 79 de septembre 2021). Peut-être le scénario d’Akhnaten est-il trop contraignant. Sans doute, aussi, la scénographie de Tom Pye, stylisation qui aurait pu tout aussi bien servir pour Aida, s’est-elle révélée moins stimulante.

Le spectacle évite certes l’égyptologie à trop bon marché, mais reste d’un conventionnel à l’antique plutôt plat, succession de rituels codifiés en symétries prévisibles, au-delà de la richesse des costumes et de la pertinence des choix de couleurs. Quant à la présence quasi permanente d’une équipe de jongleurs, elle tente de trouver un écho visuel répétitif et virtuose à la partition, sans convaincre vraiment.

Sous réserve d’atomes crochus avec cette musique, au pouvoir d’envoûtement particulier, on passe quand même un bon moment, grâce à l’excellente qualité sonore et visuelle du produit. Mieux accordé avec ses partenaires féminines qu’à Londres, Anthony Roth Costanzo est ainsi un jeune souverain d’une fragilité émouvante, tandis que Disella Larusdottir campe une Tye aux allures victoriennes très justement soulignées, et J’Nai Bridges, une Nefertiti joliment évocatrice.

Sous la direction de Karen Kamensek, l’orchestre du Met donne quelques signes de fatigue, au III. La musique se grippe parfois, avec de soudaines raideurs d’orgue mécanique, révélatrices d’une vraie difficulté à rester toujours au même niveau d’excellence, dans cette écriture continuellement exposée.

LAURENT BARTHEL

Pour aller plus loin dans la lecture

CD / DVD / Livres Boito : Nerone

Boito : Nerone

CD / DVD / Livres Carlo Vistoli : La Lucrezia

Carlo Vistoli : La Lucrezia

CD / DVD / Livres Prestigieux Jules César à Paris

Prestigieux Jules César à Paris