José Antonio Lopez (Director) – Arcangel (Caballo 1) – Jesus Mendez (Caballo 2) – Ruben Olmo (Caballo 3) – Thomas Tatzl (Hombre 1) – Josep Miquel Ramon (Hombre 2) – Antonio Lozano (Hombre 3) – Gun-Brit Barkmin (Elena) – Erin Caves (Emperador, Prestidigitador) – Isabella Gaudi (Julieta) – José San Antonio (Criado, Enfermero)

Coro Titular del Teatro Real, Klangforum Wien, dir. Pablo Heras-Casado. Mise en scène : Robert Castro. Réalisation : Jérémie Cuvillier (16:9 ; stéréo : PCM ; Dolby Digital 5.1)

1 DVD BelAir Classiques BAC 134

En mars 2015, à Madrid, la première mondiale de cette adaptation de la pièce posthume de Federico Garcia Lorca, création qui fut, en quelque sorte, le testament de Gerard Mortier, nous avait fortement impressionnés (voir O. M. n° 106 p. 57 de mai).

En passant commande au compositeur espagnol Mauricio Sotelo (né en 1961) de la mise en musique d’une pièce « fabuleuse », mais qu’il « ne comprenait pas », le regretté directeur artistique du Teatro Real disait vrai : l’intrigue reste touffue, ambiguë, tortueuse, elliptique, la multiplication de personnages énigmatiques n’en facilitant pas la lisibilité.

Là réside le principal apport de la captation vidéo, qui permettra d’entendre, de voir et de revoir à son rythme, ce spectacle fascinant à bien des égards, dirigé par Pablo Heras-Casado et mis en scène par Robert Castro. Le DVD restitue en effet, avec précision, les détails d’une scénographie intense, les costumes alambiqués, aux couleurs vives et aux contrastes marqués, et souligne l’élégance visuelle des danses.

Par-delà l’alternance classique entre vues d’ensemble et gros plans, certaines scènes témoignent d’un évident travail plastique qui enrichit le souvenir des représentations, où l’œil seul ne suffisait pas à tout embrasser.

Claire, restituant les nuances, la prise de son n’est pas en reste. Elle donne à entendre une partition taillée en trompe-l’ouïe, pour un « orchestre mozartien » que percussions et guitare flamenco entraînent vers d’autres rivages, les déclamations théâtrales et les accents jazzy achevant de brouiller les pistes.

Une véritable réussite, à laquelle – mais sans doute est-ce l’effet d’un visionnage sur écran – manque simplement un zeste de l’intensité du spectacle vivant. Dans tous les cas, un DVD indispensable pour qui s’interroge encore sur l’existence et la pertinence de l’opéra contemporain.

JEAN-MARC PROUST

Pour aller plus loin dans la lecture

CD / DVD / Livres Vivaldi surprenant

Vivaldi surprenant

CD / DVD / Livres Siberia réussit son entrée au catalogue DVD

Siberia réussit son entrée au catalogue DVD

CD / DVD / Livres Florian Sempey et Marc Minkowski complices

Florian Sempey et Marc Minkowski complices